• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008
( 30 octobre, 2008 )

Départ

27 octobre 2008,

Et voilà, l’heure du départ a sonner et avec elle l’heure de se « séparer » de l’homme qui fait battre mon coeur et me donne cette force et cette envie d’avancer jour après jour. Voilà l’heure de retourner dans mon tit sud natal, de retourner d’où je viens.

 Mon Amour, je viens de passer une semaine complète chez toi, à jouer a la « ptite femme » et à la « belle fille » modèles et je me suis bien plu dans ce rôle.

Certains jours n’ont pas été forcément évident, parce que nos caractères forts ne nous aide pas toujours mais tellement de bons moments sont passés par dessus et ont effacés tout ces petits instants de faiblesse, de désaccord. Oh ! bien sûr on me dira « une semaine ce n’est rien et tu ne pourras pas t’apercevoir de ce qui va réellement se passer »…. Mais il n’y a pas eu que cette semaine pour me rendre compte de qui tu étais et de ce que l’on devenait tous les deux. De notre façon de nous adoucir, de s’adapter à l’autre, de changer quelques petites manies. On n’en devient pas pour autant différents car l’on reste qui ont est. On s’est choisi comme ça, ce n’est pas pour rien !!

Et puis, cette semaine m’a permis de me conforter dans mes pensées, dans mes envies, dans mes rêves d’avenir pour nous. Elle m’a conforté quand j’ai vu que même claqué par le travail tu trouvais toujours le moyen de me faire découvrir un nouveau coin de ta Bretagne, de me faire bouger, de me faire voir du monde. Quand j’ai vu que même vraiment fatigué tu me faisait passer avant tes envies de te reposer un instant. Que tu ne cherchais qu’a me faire plaisir.

Je te l’ai dit et répété « je n’ai pas envie de partir ». Je n’ai pas envie de partir parce que je me sens bien dans cette contrée, parce que je m’y sens sereine. Je n’ai pas envie de partir parce que tu y es aussi cela va de soi. Mais la vie est faite ainsi et on le savait en se mettant ensemble. On savait que je repartirai, que je devrai te « quitter », toi et ton beau pays, de par mon boulot.

Je me souviendrai toujours de cette phrase que tu m’as dite un jour « aurais-tu trouvé où te poser Petit Papillon ?  »

 Et voila, l’heure du départ, cet aurevoir sur le quai de la gare que je n’ai jamais aimé mais que j’ai détesté encore plus ce soir. Ces 1000 km allaient encore nous séparer. Je ne voulais pas. Pourtant je savais que 4 jours après tu serais chez moi, dans mon « pays », que je pourrais te serrer dans mes bras, te cajoler, t’embrasser, prendre ta main, sentir ta respiration. Je le savais mais j’avais mal !!! Mal parce que malgrè moi je savais aussi que ce WE où tu descendrais serait le dernier avant une longue période où l’on ne pourra rien partager de réel et de concret ensemble, une longue période durant laquelle je ne verrai plus tes yeux briller, une longue période durant laquelle je ne pourrais pas me blottir contre toi quand ça trotte dans ma tête et tout oublier. Une longue période qui va être dure. Mais une longue période qui va nous rendre plus fort !!!

Mardi 28 octobre, 14h40, c’est l’heure du décollage. Je ne sais pas mais je ne réalise pas que je m’en vais pour de bon, que ma saison est fini que je rentre chez moi et que je ne reviens plus avant un sacré bout de temps. Mais je n’ai tellement pas envie de partir que je ne me rends pas compte que je vais vraiment quitter la loire atlantique, que je ne me baladerai plus en Bretagne, que je ne passerai plus mes jours de repos chez toi, auprès de toi.

1h30 de vol et je commence à apercevoir les paysages de chez moi, je reconnais les villes que je survole et là une boule se forme dans mon ventre, ma gorge se serre et j’ai beau faire tout ce que je peux je n’arrive pas à retenir mes larmes. Je suis déchirée entre la joie de retrouver mon « chez moi », mes ami(e)s, ma famille et la tristesse pour tous ceux que j’ai laissé derrière moi. A peine atterrit et déja en manque de mon précédent « pays » d’accueil et de tous ces gens qui m’ont accueillis et qui ont été présents pour moi. Déja en manque de ce que je venais a peine de trouver. En manque de ce joli pays qu’est la Bretagne, en manque de tout ce vert, de toute cette convivialité, en manque de notre vie à deux. Mais tellement contente de revoir tout le monde ici !!! Un sentiment horrible vient de naître en moi : D’où je viens ? Où je vais ???

Mon Amour je t’aime, je t’aime plus que tout, c’est bizarre ce sentiment, tu me donnes une force énorme qui me ferait abattre des montagnes s’il le fallait mais ces 5 mois de « séparation » à cause de mon boulot me flanquent une peur bleue sans que je sache pourquoi. Et tu sais que je n’aime pas quand je gère pas mes émotions ni mes sentiments !!!!

Mais ce que je me dit c’est que l’on va y arriver, que l’on s’aime et que ce n’est pas quelques km qui vont briser ce lien si intense, que dans 5 mois on se retrouvera et que l’on pourra mieux se projeter ensemble dans l’avenir.

JE T’AIME et je veux encore te dire merci pour tout ce que tu m’apportes, pour tout ce que tu me fais vivre, pour tout ce que tu me fais découvrir, pour cette façon d’être toi avec moi, pour ce regard si tendre, si doux, si sincère que tu poses sur moi. Je t’aime mon Chéri, j’ai hâte de pouvoir te le prouver chaque jour qui s’écoule.

Je t’embrasse tendrement

( 27 octobre, 2008 )

Photo Photomatton Mattons notre Photo

( 25 octobre, 2008 )

Passage à Dinan

25 octobre 2008,

Dernier WE en Bretagne avant de retrouver mon sud natal et de quitter cette belle région qui m’a ouvert les bras pendant près de 6 mois. Alors mon chéri et sa maman ont décidé de me faire profiter de ces derniers moments pour aller faire un tour a Dinan.

 Une très bonne après midi a flâner dans les rues pavées, a bavarder et rigoler et bien sûr prendre quelques photos …… Je ne vous laisserais pas sans photos, d’ailleurs c’est le meilleur moyen pour que tout le monde se rende compte de la beauté de cette ville.

 Je vais tout de même laisser une tite légende des photos qui vont suivre. Nous avons donc le « Jardin des Anglais«  qui offre un sublime panorama sur toute la vallée de la Rance (les 4 premières photos), ensuite le Viaduc qui enjambe La Rance à 40 mètres de hauteur et sur près de 250 mètres de longueur (5ème photo) et La Tour de l’Horloge, beffroi construit au XVème siècle. Cette tour a la particularité d’avoir une asymétrie ce qui étonne la plupart par le fait qu’elle soit toujours debout (6ème photo) et pour finir quelques prises de vue dans Dinan.

   p1010004.jpg p1010006.jpg p1010001.jpg p1010002.jpg   Vue depuis le Jardin des Anglais

p1010015.jpg  Le Viaduc

p1010027.jpg   La Tour de l’Horloge

p1010024.jpgp1010009.jpg p1010010.jpg p1010011.jpg p1010020.jpg p1010022.jpg

( 22 octobre, 2008 )

Balade au Val Sans Retour

22 octobre 2008

 Belle journée, après le travail mon chéri décide d’une petite balade et d’un pic nic en pleine nature. Encore une belle idée. Nous voilà parti pour aller voir l’Arbre d’Or et le Val sans Retour. Encore des lieux mythiques et légendaires. Décidemment qu’est ce que je l’aime cette Bretagne !!!! Des belles choses, encore des belles choses et toujours des belles choses !!!

 

Pour les petites explications, l’Arbre d’Or est un arbre recouvert de feuilles d’or pour rappeler que la nature est fragile et sensible. Il a été créé en mémoire de l’incendie de 1989 qui s’est déployé au coeur du Val sans Retour.

Et pour le lac, « val perilleux » ou « val des faux amants » vers 1850. La légende dit que la fée Morgane qui avait surpris son amant dans les bras d’une autre demoiselle jetta un enchantement sur le Val sans retour qui emprisonne tous les amants infidèles. Seul Lancelot pourrait briser cet enchantement car il fût l’unique homme à ne pas être infidèle…….

 Voilà quelques photos :

 

pa220129.jpgpa220115.jpg pa220118.jpg pa220122.jpg pa220124.jpg

( 13 octobre, 2008 )

Balade en Forêt de Brocéliande (13/10/08)

Et voilou je vous l’avez promis alors voila les photos de notre petite promenade. Après avoir chercher le chemin, avoir parcouru quelques kilomètres dans le mauvais sens et s’être étonné de ne pas voir le « tombeau de Merlin » alors que d’après la carte on aurait du y passer devant……… (Hé oui c’est ça un Breton, c’est sûr de lui, ca se trompe jamais et même quand il a tort il a raison…….. Vais je m’y habituer un jour…..)

Bref après avoir trouvé la bonne entrée du début du circuit on a enfin trouvé le « tombeau de Merlin » par contre il nous reste encore a trouver la « Fontaine de Jouvence » que l’on n’a pas réussi a voir ni à l’aller ni au retour…… Snifff.

Ceci étant l’après midi était bien agréable, le beau temps relativement présent ce qui nous a permis de faire un tit picnic, d’aller voir « l’Arbre Guillotin » et de filer ensuite en fôret de Brocéliande où se sont enchainés moultes batailles, fou rires et complicité.

 Allez c’est l’heure des photos :  les 2 premières c’es t l’arbre Gu illotin ( Il est tout pitit mon Chéri à côté de l’arbre, faut dire qu’il fait 9 metre de diamètre [l'arbre hein pas mon homme ;) ] )  et juste après c’est une partie de la Forêt de Brocéliande la carte des sites principaux, la carte de la balade, le lac de la carrière de la Marette, le tombeau de Merlin.

 pa130005.jpg pa130008.jpg 

Brocéliande ….

pa130011.jpg pa130015.jpgpa130019.jpgpa130020.jpgpa130032.jpgpa130029.jpg

 

 

 

 

 

( 12 octobre, 2008 )

5ème mois

Jeudi 16 octobre 2008, 22h……

 

Mon Amour, nous venons de passer 3 jours ensembles (merci mes heures sup ;) ), 3 jours géniaux comme à chaque fois que l’on partage des moments ensemble.

 Mais pour la première fois on était réellement ensemble pour notre 5ème mois de « vie à deux », notre 5ème mois de partage, notre 5ème mois d’amour, notre 5ème mois tous les deux unis. ENFIN ce dimanche dont on a beaucoup parlé qui arrive ! Une petite grasse matinée, un réveil en tendresse dans les bras l’un de l’autre, un petit déj’ « en famille ». Des serrages de bras, des bisous, des sourires, du taquinage QUE DU BONHEUR !!! Que du bonheur comme tout ce que je vis avec toi depuis 5 mois.

Alors oui vous qui nous lisez ne croyait pas que tout est toujours tout rose, mais forcément on a plus envie de vous faire partager les bons moments que les mauvais. Ceci étant, Pat et moi avons un caractère fort tous les 2 et une éducation assez différente car un milieu de vie différent, nous n’avons pas grandit dans les même endroits, lui en campagne moi en ville alors forcément…….. Y’a des jours où l’un ennerve l’autre dans ses comportements, où les réactions de l’un deviennent incompréhensible pour l’autre, des attitudes que l’on ne peut pas concevoir mais, ………. Mais la base, les fondements, les envies sont concordantes et c’est pour ça que l’on peut avancer ensemble. Et que l’on avancera encore très longtemps côte à côte (je l’espère). On le veut tous les deux et on se battra du mieux qu’on pourra contre tout ce qui se dressera face à nous.

On sait déja à quoi s’attendre, un très gros défi pour nous et notre couple, une énorme séparation, résister à la pression, au manque, à la sensation de vide. Résister aux tensions. Mon Namoureux, on vient de passer 5 mois ensemble, les 5 prochains on les passera très loin l’un de l’autre. 5 mois a défier les lois de la distance. 5 mois………. Presque une demi année…..

 Bref je vais m’arréter là car sinon je vais devenir moins enthousiaste, beaucoup moins. Car ces 5 mois me font peur au plus haut point parce que je connais mon caractère mais aussi parce que je ne sais pas comment je vais réagir a tout cela. Parce que je ne sais pas comment je vais gérer. Enfin, comme on dit, je verrai bien quand j’y serai !!!

Vous ne trouverez peut être aucun sens à cet article mais j’avais juste envie de redire à mon chéri un grand merci pour ce beau WE prolongé que j’ai passé avec lui, merci de m’avoir fait découvrir la forêt de Brocéliande aussi, du moins une partie (je ferai un autre article avec les photos), merci d’être toi a chaque instant, merci de ta tendresse et ton attention envers moi, merci de me combler.

A très vite pour quelques photos de l’arbre Guillotin, du tombeau de Merlin et de la forêt de Brocéliande !!!

|