( 16 mars, 2009 )

Besoin absolu de Nous

Et voila, fallait bien qu’elle arrive cette phase où le manque devient absolument et casiment invivable (oui je sais le mot est fort, mais le sentiment l’es tout autant).

On se voit tous les jours (merci msn) et on s’appelle tous les soirs (merci le forfait néo), on est en lien constant l’un avec l’autre. On sait ce que chacun fait de sa journée, on se raconte nos journées boulot (surtout moi), on se raconte nos sorties (surtout lui la traditionnelle du vendredi, et son samedi), on parle de nos envies, de nos désirs, de notre vision pour notre futur. On imagine notre prochaine vie a 2, on rêve que je trouve enfin ce travail en Bretagne.

 Tout ça est merveilleux (merci les nouvelles technologies), mais ne pas se voir réellement, ne pas pouvoir se toucher, ne pas pouvoir se blottir l’un contre l’autre, ne pas pouvoir se regarder dans les yeux, ne pas pouvoir se parler en face à face, ne pas aller au ciné, ne pas se faire de ptit repas, ne pas pouvoir balader… etc…etc… ça c’est horrible !!!!!!

Je n’aurais jamais cru que ca devienne aussi dur à tenir. Mon chéri tu me manques et j’ai hâte plus que tout que cette saison se termine. Tu en connais d’ailleurs les doubles raisons…

J’ai hâte de te retrouver et que l’on puisse revivre des moments magiques comme tu me fais très souvent vivre, que l’on puisse revivre NOS moments, notre vie a nous, nos souvenirs, nos délires, nos coups de gueule (hé oui ca aussi….), nos sorties, nos moments de fainéantises, mes ptits déj avec pains au chocolat tout frais (il est génial mon Namoureux :) ), mes réveils dans tes bras avec petits bisous en prime, mes crises de fous rires pck tu me chatouilles trop, tes boudages en guise de chantage et qui font que je craque toujours, ta façon de me regarder du coin de l’oeil pour veiller sur moi, tes gestes pleins d’attention, mes je t’aime que j’adore te murmurer au creux de l’oreille, ma lubie de toujours devoir toucher un bout de ta peau pour pouvoir m’endormir, ton réveil qui sonne a 6h et me lever pour prendre le tit déj avec toi, t’attendre patiemment et te chouchouter quand tu rentres du boulot, tes « aller prépare toi on va balader » sans prévenir et alors que tu es crevé juste pck tu sais que j’aime pas rester sans rien faire…

 Je pourrais continuer encore des heures mais je crois que je vais manquer de stock de virgules alors je vais m’arréter la.

Je rajouterais simplement que je compte les jours qu’il me reste avant de te retrouver et que je t’aime plus que tout mon Chéri.

Pas de commentaires à “ Besoin absolu de Nous ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|